Les « faux » amis

Les anglo-saxon n’aiment pas les zones grises. Tout est blanc ou noir. Il y a le Bien et le Mal, les bons et les méchants et il y a « the givers » et « the takers ». Autrement dit, les personnes qui sont généreuses de leur temps et de leur attention avec les autres – leur conjoint, leur famille et leurs amis, et celles qui les utilisent.

Sur The Change Blog, Amy Clover évoque le cas de ces individus qui passent leur temps à parler d’eux quand vous êtes avec eux. Ils ne s’intéressent absolument pas à vous et ne vous demandent même pas comment vous allez. Quand vous leur parlez ils ont un œil rivé en permanence sur leur smartphone et guettent le moindre SMS ou notification. Hélas, nous en connaissons tous dans notre entourage et nous avons tous déjà expérimenté une relation à sens unique.

Amy Clover conseille de « virer » ces personnes. En cela, elle rejoint les minimalistes qui préconisent de faire le ménage dans votre carnet d’adresses, et de ne plus fréquenter de personnes avec qui vous n’échangez rien ou pire qui vous pompent toute votre énergie avec leur heurs et malheurs ou leurs histoires à rallonge… qu’ils n’ont même pas le bon goût de raconter dans une version abrégée et soutenable pour l’auditeur. Chacun le comprend, les personnes « fréquentables » sont celles qui sont à la fois des givers » et des « takers », seule garantie d’une relation équilibrée et satisfaisante.

Share

Category: Vie quotidienne Commentaires fermés

Comments are closed.

Back to top